Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plantes envahissantes et invasives

La culture de certaines plantes dans nos jardins, bassins ou rocailles peut avoir des conséquences imprévues. Souvent rapportés de pays lointains, ces plantes envahissantes se propagent tellement qu’elles concurrencent et même menacent nos fleurs locales. Certaines sont dotées d’une capacité de reproduction extrêmement efficace et produisent des quantités impressionnantes de graines.

Par exemple, l’herbe de la pampa produit jusqu’à 10 millions de graines par pied. Et ces graines se disséminent par les pollinisateurs, le vent, les rivières, etc.

Quant à la renouée du Japon (Fallopia japonica), elle occupe une aire d’expansion de 2000 km en Europe. On la trouve partout, de la côte atlantique à la Mer Noire et de la Finlande à l’Espagne.

Cette espèce a été introduite en France en 1939, introduction contrôlée au début jusqu’au moment où elle s’échappa des jardins et commença à conquérir les milieux naturels. Elle est devenue l’une des principales espèces invasives.

Cette plante herbacée annuelle se reproduit, non par dissémination de ses graines, mais de manière végétative grâce à ses bouturages de rhizomes. Imaginez, 10g de rhizome suffisent à régénérer une plante entière. Et les rhizomes de cette renouée croissent jusqu’à 50 cm par an et ses tiges poussent jusqu’à 5 cm par jour. Cette plante "écrase" tout sur son passage et concurrence directement les autres espèces végétales.

Renouée du Japon envahissant des vignes

Renouée du Japon envahissant des vignes

Quelle est cette plante envahissante ?

Lors d’un séjour en Moselle, un habitant de la région de Bitche me montra ses allées de jardin et sentiers de forêt envahis par une plante grasse, minuscule par sa taille, mais impressionnante par son étendue. Apparue il y a 2 ans, elle s’étend inexorablement. Aucun traitement ne l’élimine, elle jaunit, brunit, semble disparaître pour ressurgir avec une vaillance redoutable.

Sa texture et sa forme ressemblent au sédum. Sur Internet, j’ai essayé de trouver une image qui correspond à cette plante, mais ma recherche a été infructueuse.

Et vous, chers visiteurs, connaissez-vous cette micro-plante ? Si oui, n’hésitez pas à me laisser votre message sur ce blog ou par mail (voir tout en bas de chaque page, "CONTACT" dans la ligne grise). Merci d’avance pour vos lumières !

Vue d'une allée envahie par cette plante

Vue d'une allée envahie par cette plante