Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011 est derrière nous. Que vive 2012 !

La tradition permet d’envoyer ses vœux durant tout le mois de janvier. Il n’est donc pas trop tard pour vous souhaiter une belle et bonne année à venir. Vous êtes de plus en nombreux à consulter le blog de isundgau, à vous inscrire pour être informés du dernier article paru, et nous vous en remercions chaleureusement.

2011 est derrière nous, année où tant d’évènements importants et tragiques se sont déroulés. L’homme regarde toujours vers l’avant, vers le futur, et c’est une bonne chose. Mais revenons un peu sur cette année 2011. Rappelez-vous…

2011 est derrière nous. Que vive 2012 !

Tout a commencé en janvier avec la révolution tunisienne, née du ressentiment des citoyens à l’égard de son président Ben Ali (23 ans de pouvoir sans partage).

En février, le président égyptien Moubarak cède à la pression des manifestants de la place Tahrir au Caire. L’Egypte est le deuxième pays arabe à renverser un autocrate par la voie démocratique.

Le mois de mars est effrayant. Un tsunami et un séisme de magnitude 8,9 frappent l’île de Honshu, au Japon. Et le pire sera à venir avec l’ébranlement des centrales nucléaires de Fukushima.

Avril voit la capture de l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, par les forces de son rival, forces aidées par l’armée française.

Le joli mois de mai débute par la mort du chef historique d’Al-Qaida, Ben Laden, liquidé par un commando américain héliporté dans sa maison au Pakistan, après une traque de dix ans.

Le 15 mai est un jour noir pour Dominique Strauss-Kahn (DSK), directeur général du FMI. Incarcéré plusieurs jours sous l’inculpation d’agression sexuelle sur une femme de chambre, la chute sera brutale pour cet homme si influent sur toute la planète. Son rêve de devenir Président de la République s’envole.

Le 22 juillet, la Norvège subit un double attentat. Une explosion d’une voiture piégée dans le quartier des ministères d’Oslo et, une heure plus tard, de nombreux jeunes tombent sous le tir d’un faux policier. Le bilan de ces deux attentats, commis par un Norvégien de 32 ans, est de 76 morts. Il dira à la police avoir agi par haine du multiculturalisme.

Le 20 octobre, la mort de Kadhafi clôt le « printemps arabe ». Déclenchant une véritable guerre contre la rébellion, le dictateur finit sauvagement abattu par ses ennemis.

Et ce même mois d’octobre, la population de la planète atteindra 7 milliards d’habitants. C’est 1 milliard de plus en douze ans !

Novembre voit le départ du Président du Conseil italien, Berlusconi. Ses outrances verbales et sexuelles ont fini par lasser.

Et mieux vaut tard que jamais, la Belgique se donne enfin un vrai gouvernement endécembre, après 541 jours de crise gouvernementale (record mondial).

Mi-décembre, l’armée américaine se retire d’Irak, après une présence de huit ans.

Le 17 décembre disparaît le dictateur nord-coréen Kim Jong-II. Et c’est son plus jeune fils de 28 ans qui continuera à diriger la Corée du Nord.

2011 a balayé de nombreux dictateurs et personnages peu recommandables. Mais cette année a aussi vu la disparition d’un homme de valeur, Vaclav Havel, chef de l’Etat tchécoslovaque, puis Président de la nouvelle République tchèque.

Et pour faire rêver dans les chaumières, l’année 2011 est aussi l’année des noces princières, celles de William et Kate, futurs souverains de Grande-Bretagne et d’Irlande, ainsi que celles d’Albert II de Monaco et Charlène

2011 est derrière nous. Que vive 2012 !

On nous prédit la fin des temps pour 2012… Les théories du chaos vont bon train, mais comme disait Gandhi « l’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; et la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit… »